Que choisir pour la fête des pères

La fête des pères est pour bientôt, c’est le moment de commencer à chercher les cadeaux qui feront plaisir à votre papa ou votre mari. Souvent, il y a des milliers d’idées de cadeau à offrir pour la fête des mères, mais pas autant pour les pères. Trouver un cadeau pour un homme, c’est moins aisé que pour une femme.

Ses hobbies

Si votre papa est passionné par la pêche ou la chasse, vous pouvez choisir des petits trucs utiles comme des jumelles performantes ou une nouvelle canne a pêche ou même une montre Garmin qui permet aussi de se géolocaliser.  Il y a sur le site Nature et Découverte des cadeaux très originaux, des outils de jardinage à 25 euros au germoir automatique à 289 euros pour les amoureux de jardinage, mais aussi un kayak modulable pour les passionnés de kayak, en plus c’est pratique.

Des cadeaux personnalisés, une photo avec son enfant dans un cadre spécial ou des empreintes du pied et des mains à la peinture de son bébé, c’est très touchant. Ou un mug magique avec la photo de son enfant, écrit dessus « je t’aime papa » pas très cher et ça plaira à coup sûr.

Un voyage

Vu qu’entre les fêtes des mères et des pères, il n’y a qu’un mois, vous pouvez offrir un cadeau pour les deux ensemble comme organisé un voyage ou un séjour dans un lieu qui rêvent le visiter.

La meilleure adresse, l’agence de voyage Tati, qui propose plusieurs destinations de la découverte du safari de l’Afrique ou pays exotiques, vol et hébergement d’un séjour de 15 jours coutera 700 euros. Il propose même des Week end en à Londres ou en Italie à juste 200 euros ainsi que, des séjours dans des châteaux avec des prix accessible.

Espérant que l’enseigne Tati garde les mêmes prix et le même nom, vu qu’à cause, des difficultés financières, elle est en redressement depuis le 4 mai, et un administrateur judiciaire Philippe Jeannerot, a été désigné par le tribunal de Bobigny.

Après avoir examiné les offres de reprise l’administrateur judiciaire Philippe Jeannerot, tranchera pour la proposition la plus intéressante pour l’enseigne et ses salariés.

S’il est fumeur

Optez pour les vapoteuses, la nouvelle tendance, changer de goût entre des recharges au goût gourmandes au goût plus frais de menthe. C’est l’idéale pour faire d’une pierre deux coups, d’une ça l’aidera à arrêter de fumer et deusio un cadeau qui aimera certainement.

Une journée spéciale

Pensez aussi, a une journée au spa avec comme mot du jour « la détente » ou un coffret spécial massage et détente qui contient des huiles relaxantes avec un cd de musique relaxante.

 

 

 

 

Pourquoi opter pour le Label référentiel de la qualité et du prix ?

Aujourd’hui, nous passons de plus en plus de temps à faire les courses et nous nous trouvons indécis devons une large palette de produits envahissant les rayons des supermarchés.

Selon une statistique effectuée par un centre d’étude français, nous passons un quart d’heure chaque semaine à faire les courses.

Face à la multitude des choix qui s’offrent à nous et aux offres qui nous attirent, il nous devient de plus en plus complexe de faire le bon choix et de sélectionner le meilleur produit répondant à nos attentes et à notre budget. C’est exactement sur ce constat que le Label MRQP® s’est fondé.

Parce que les prix des produits que nous consommons nous intéressent autant que leurs qualités. L’Organisation Suisse Meilleurs Rapports Qualité Prix ® s’est associée avec des organismes de renom pour proposer au consommateur le meilleur des produits et à des prix bien étudiés.

 

Qu’est-ce que le référentiel de la qualité et du prix ?

MRQP® est le cachet officiel distinguant les produits et les services proposant le meilleur prix et jouissant d’une qualité irréprochable.

Ce qu’il faut savoir sur le référentiel de la qualité et du prix

Vivant dans une société de consommation et croisant chaque jour une panoplie de produits en pérennante évolution, la quête d’un article satisfaisant nos exigences et répondant à notre budget est devenue une tâche complexe.

Face à un marché industriel de plus en plus riche et à des budgets de plus en plus étroits, le Label MRQP se présente comme un gage de qualité et d’économie.

Dans le but de faciliter la prise de décision du consommateur et d’éviter tout risque de mauvais choix, Le Meilleur Rapport Qualité Prix, a certifié MRQP® les produits répondant à des critères de qualité stricts et proposant des prix raisonnables.

Le référentiel de la qualité et du prix apporte divers avantages pour 3 différents acteurs :

  • Côté consommateurs : la mention Meilleurs Rapports Qualité Prix ® se définie comme un Label permettant de distinguer le meilleur produit au meilleur prix et une aide à la décision d’achat

 

  • Côté distributeurs : le Standard Meilleur Rapport Qualité Prix ® offre à ses collaborateurs une meilleure identification des produits à référencer ainsi qu’une nouvelle orientation

 

 

  • Côté marques : Reconnu comme référence de meilleure qualité, le référentiel Meilleur Rapport Qualité Prix offre aux marques partenaires un gain en notoriété et une bonne valorisation de marque.

Nicolas Dupont-Aignan retrouve Audrey Crespo-Mara après son départ de TF1 


Après avoir quitté son plateau du 20 heures du TF1, le candidat à la présidentielle 2017, Nico­las Dupont-Aignan se retrouve en face de la présentatrice phare de TF1.

Présent au 20h de TF1 ce samedi 18 mars, le candi­dat à la prési­den­tielle de Debout la France a brusquement quitté le plateau avant même de dévoiler les projets de son programme.

Un geste de protes­ta­tion contre sa non-invi­ta­tion au débat prési­den­tiel orga­nisé ce lundi par la même chaîne.

Face à la déci­sion de TF1 d’exclure les « petits candidat » du grand débat qui a été télévisé la semaine dernière auquel seul les cinq premiers candidats ont participé, Nico­las Dupont Aignan s’est excusé auprès de l’animatrice et quittait tout de suite le plateau.

« Au nom des millions de français qui ne supportent plus cette loi du plus fort, cette confiscation de la démocratie, j’ai le devoir aujourd’hui de quitter votre plateau et je donne 2 jours à la chaîne TF1 pour inviter tous les candidats afin de permettre aux français d’écouter tous les candidats. Je souhaite que ce geste réveille les français sur la république et l’égalité. Et je souhaite par mon geste votre chaîne renoue un jour avec la démocratie. ».

C’est avec cette phrase que le prétendant à l’Elysée a mis fin à son interview avec la talentueuse journaliste et l’animatrice prospère de TF1 Audrey Crespo-Mara.

La jour­na­liste et l’homme poli­tique se retrouvent à l’antenne d’ici 

Toujours avec ce joli sourire aux lèvres, l’animatrice de 20h de TFI, Madame Crespo-Mara a chaleureusement accueilli le candidat à la présidentielle 2017 et le Président de la communauté d’agglomération Val d’Yerres Val de Seine en disant : « Ça me fait plai­sir de vous revoir ».

Ne montrant aucun sentiment de rancœur à l’encontre de son invité, l’animatrice du journal de 20h a vivement accueilli l’homme politique en lui demandant : « J’espère que vous n’allez pas quitter le plateau si tôt cette fois ? »

Confus, l’élu au premier tour des élections présidentielles 2017 s’est justifié « S’il y a une personne qui pouvait me reprocher ce geste, c’est vous. Je suis navré que cela tombe sur vous mais j’étais obligé, pour la justice ».

D’ailleurs, le prétendant à l’Elysée s’est déjà défendu sur le plateau de Cyril Hanouna en disant « Ça m’a fait de la peine pour elle car c’est une grande profes­sion­nelle. »

 

 

Emmanuel Macron, abandonné par le général Bertrand Soubelet

Le général a partagé haut et fort son point de vue sur les ralliements récents, dans une lettre qu’il a adressé au vainqueur de la primaire à la présidentielle 2017. Selon Mr. Soubelet, ces ralliements ne « ne correspondent pas à [sa] conception du changement ».

Le général qui a tourné le dos au mouvement « En marche ! », un mois après son ralliement avec Macron a déclaré qu’il soutient plutôt le poids de la société civile qui détient une expertise véritable dans les sujets relatif à la sécurité et à la défense.

« J’avais besoin de croire qu’une nouvelle façon de faire de la politique était en train de naître », peut-on lire sur la lettre qu’il a adressé au chef du mouvement « En marche ! ».

« Les ralliements successifs tous azimuts et symboliques à bien des égards, à commencer par ceux de l’actuel gouvernement, ne correspondent pas à ma conception du changement », il a indiqué.

Jean-Yves Le Drian, puis Manuel Valls 

Après son soutien à Macron, l’actuel ministre de la défense Jean Yves Le Drian, a déclaré qu’il n’apprécié pas la manière dont le général s’est tenu lors de son audition devant le parlement français. Et ce en dévoilant les incohérences et les errements politiques concernant l’approche pénale et judiciaire menée par le gouvernement.

De sa part, Manuel Valls partage la même frustration par rapport aux déclarations du « Général Courage » surtout qu’il a annoncé son soutien à la candidature de Macron à la présidentielle 2017.

Le général qui n’a pas mâché ses mots devant les députés, a reçu des remerciements pour son poste dans la gendarmerie. Le général cinq étoiles, a été donc nommé en tant que commandant de la gendarmerie d’outre-mer, bien avant son écartement en 2016. Cet écartement est probablement lié à la parution de l’essai de Soubelet intitulé « Tout ce qu’il ne faut pas dire ». Depuis, le général a été placé hors-cadre.

Suite à son ralliement à M. Macron, le « général courage » a posé sa candidature pour les élections législatives dans la 10ème circonscription des Hauts-de-Seine. Son aventure au sein du mouvement du Macron lui a permis également de développer certaines intimités avec l’entourage des macronistes. Vous trouverez ici beaucoup plus d’informations sur les présidentielles 2017, Résultat, sondage, dates et infos utiles.

 

 

 

 

Et si on réduisait les déchets alimentaires durant le ramadan 2017 ?

Les chiffres des déchets enregistrés l’année dernière sont inquiétants. Ces chiffres montrent que les musulmans en France dépensent environ 350 millions d’euros pour leurs courses et achats alimentaires : pains, produits laitiers, dattes, feuilles de brick, pâtisseries…

Ramadan 2017, pointera d’ici quelques semaines en France et les commerces profiteront comme chaque année de cet événement qui est devenu aussi économique que religieux.

Dès le début du mois de ramadan 2017, les consommations alimentaires connaîtront une forte augmentation et les musulmans multiplieront leurs achats pour embellir leurs tables d’Iftar.

Selon une étude réalisée par Solis en 2015, les consommations durant le mois de ramadan augmentent de 30%.

D’après la même étude, les musulmans habitants en France produit des tonnes de déchets durant le mois de ramadan, contre quelques centaines en temps normal. C’est un problème en soit.

Et pour cause, les musulmans multiplient leurs achats et diversifient les produits qu’ils consomment durant ce mois béni.

Environ 400 millions d’euros seront dépensés par les ménages musulmans pendant le mois de Ramadan, nous apprend Solis, le cabinet spécialisé dans les études marketing dans sa dernière enquête publiée l’an dernier.

Comment faire face à ce gâchis ? 

Pour pouvoir réduire les dépenses durant le mois de ramadan et minimiser au mieux les déchets alimentaires, il faut commencer par sensibiliser les musulmans et de leur rappeler que le ramadan est un mois de prière, de culte et de piété.

Il faut penser mettre en place des campagnes de sensibilisation mobilisant les musulmans à éviter la frénésie d’achat et de consommation et à leur rappeler que les dépenses sont censées baissées puisque les jeûneurs ne se servent que d’un seul repas pendant toute la journée.

Il faut aussi rappeler les jeûneurs que la surconsommation des pâtisseries, des conserves et des sucreries a des effets néfastes sur la santé.

Consommer moins et mieux 

Le médecin nutritionniste Alain Delabos, qui a déjà publié un livre parlant du mois de ramadan, propose des « plats modèles » contenant des bons composants alimentaires contribuant à la fois à la bonne santé du jeûne et à faire des économies.

Ces plats modèles permettent aux familles musulmanes de savourer des délicieux plats avec un budget bien étudié et surtout d’éviter tout gâchis alimentaire.

Cette initiative vise à inciter les musulmans habitant en France à consommer avec modération, à savoir sélectionner les meilleurs rapports qualité/ prix et à d’adapter leurs achats à la situation des prix durant ramadan.

 

 

Elior fait campagne sur le bon usage des réseaux sociaux

 

 

Dédié à la fois à ses personnels et au grand public est une innovation dans le monde de la gastronomie et le digital.

Très actif sur les réseaux sociaux et possédant des comptes attractifs réunissant un bon nombre d’internautes, le groupe de la restauration collective, Elior Group souhaitait mettre en place un site qui a pour but apprendre à ses adhérents les techniques du web et le langage des réseaux sociaux.

#WeAreSocializers, un nouveau site dédié à la maîtrise de la communication digitale

Aujourd’hui, sur son compte twitter, Elior Group a annoncé la bonne nouvelle à ses followers et à ses collaborateurs.

A quoi sert un compte twitter ?  Quoi faire de ses followers ? Comment attirer des abonnées ? Pourquoi retweeter une info ?  Qu’est-ce qu’un hashtag ? Comment créer un visuel pro ? Comment faire de sa page facebook une image de marque ? Que publier sur instagram ? Quelle est la fréquence de publication idéale sur Facebook Le site #WeAreSocializers répond à toutes ses questions et proposes à ses adhérents des formations leur permettant d’apprendre aux mieux les nouvelles technologies digitales.

« Nous vivons aujourd’hui dans un monde digital ou tout est numérique et avec des consommateurs digitalisés. Une technologie en chasse une autre, et l’omniprésence du digital dans notre quotidien nous a incité a lancé ce projet ». Affirme l’ex conseiller en charge de la modernisation de l’État auprès du ministre de la Fonction publique et de la réforme de l’État et le responsable du développement stratégique d’Elior.

« La digitalisation peut servir une entreprise à renforcer ses atouts et à être plus prêtes de ses clients et ses clients potentiels. Le but de ce projet et de former les novices ignorant l’univers digitale et les experts sur les nouvelles techniques digitales. ».

Ce projet vient en continuité de la journée atelier qu’Elior Group avait organisé le mois dernier et qui avait pour but de réunir des participants de tout âge et de leur apprendre quelques bonnes techniques leur facilitant l’utilisation des réseaux sociaux et des gadgets électroniques.

Aidant à la fois les convives du groupe et ses personnels, #WeAreSocializers peut toutefois contribuer à la bonne gestion de « bad buzz » et à la meilleure utilisation des réseaux sociaux pour mieux communiquer avec ses clients.

 

 

Fillon attaqué avec de la farine par un jeune garçon à Strasbourg

Essayant depuis des mois de démentir les diverses affaires et de faire face à toutes ses attaques judiciaires, le candidat à la présidentielle 2017 du parti Les Républicains, François Fillon se déplace un peu partout en France pour sa campagne électorale.

L’ancien Premier Ministre de Nicolas Sarkozy, s’est rendu hier soir à Strasbourg pour ressembler le plus grand nombre d’électeurs et de vote pour les prochaines élections.

Le lendemain du « Grand Débat », le représentant des Républicains aux élections présidentielles 2017, devrait prendre la parole devant une assemblée de quelques milliers de personnes à Strasbourg.

Après les casseroles, la farine !

Alors que le vainqueur de la primaire et le favori des français d’après les récents sondages, était en train de saluer les souteneurs et les participants au meeting, un jeune homme de 25 ans s’est approché du candidat en déversant en pleine figure une bonne dose de farine.

Au moment où les services de sécurités courraient mettre par terre l’assaillant de cette agression, François Fillon sortait une blague inattendue : « »J’espère au moins que la farine était française ! ».

A seulement deux semaines des dates des élections présidentielles, François Fillon subit encore les attaques et les agressions.

Reconnu par son sang-froid, François Fillon avait ne s’est laissé pas déstabiliser et essayait de de terminer son chemin.

« Ce qui ne tue pas rend plus fort » !

Apparemment, les Strasbourgeois sont trop fans de ces actes humiliant et déstabilisant les politiciens.

Après l’attaque du Député de l’Essonne Élu dans la 1re circonscription et de l’ancien ministre de l’intérieur, Manuel Valls en décembre dernier, le candidat favori des français d’après les sondages, a subi une agression à la farine, jeudi 6 avril.

« Je suis la cible d’un acharnement impitoyable ça c’est sûr. » S’est exprimé François Fillon hier soir devant le public présent au meeting de Strasbourg. « Ils font tout pour me décourager et pour me pousser à me retirer des élections, même les plus minables arguments ». « J’espère au moins que la farine était française », a-t-il ajouté en souriant. « Ce qui ne tue pas rend plus fort », affirme le candidat à la présidentielle, en indiquant qu’il désire mettre cette force «au service des Français qui ont bien besoin d’un vrai chef d’Etat après la présidence hésitante de François Hollande ».

Difficulté financière d’entreprise : Le cas Acteon

Depuis la crise financière de 2008, l’économie mondiale a connu une période très difficile durant laquelle plusieurs changements se sont imposés. Certains secteurs ont été touchés plus que d’autres et plusieurs entreprises ont trouvé du mal à survivre. Dans le secteur de l’industrie médicale, un secteur à fort potentiel, une société a donné l’exemple en sa façon de faire passer la tempête. Il s’agit du groupe bordelais Acteon, spécialisé dans l’équipement de santé dentaire et de l’imagerie médicale. Décryptage.

Les fonds américains au service d’Acteon

Certaines entreprises trouvent du mal à gérer leur expansion. C’est le cas du groupe Acteon, né en 1991 suite à une fusion entre Satelec et Pierre Rolland, deux filiales du groupe Sanofi. La fusion a fait gagner le groupe en améliorant ses chiffres et le rendant l’un des plus performants de son marché. La société s’agrandit et le changement du statut en passant d’une PME à une entreprise d’envergure mondiale n’aide pas à hausser le rendement. Avec les retombés de la crise financière, la période entre 2012 et 2015 assiste à une stagnation de l’activité du groupe.

Le groupe français se dirige vers les Etats-Unis, un pays où il réalise la majorité de ses ventes, pour lever des fonds. En 2014 ? le fonds Bridgepoint entre dans le capital de la société et entame la reconquête du marché. Pour ce faire, le groupe fait confiance à l’expertise de son PDG, ingénieur en physique & chimie et titulaire d’une expérience de 17 ans dans de grands groupes pharmaceutiques et de santé entre l’Europe et les Etats-Unis.

Un plan social et des objectifs ambitieux

Le groupe Acteon délocalise ses activités sur cinq usines entre les sites de production et les laboratoires de recherche et développement, ainsi que 17 sociétés qui opèrent sous sa tutelle. Il est présent dans plusieurs pays tels que la France, l’Italie, l’Allemagne et les Etats-Unis. Avec une telle taille, le groupe a lancé un plan de réorganisation pour unifier les procédures et règles sur toutes ses filiales.

Grâce à ce plan social, l’entreprise a conservé la majorité de ses emplois et a recruté plusieurs profils. « Nous avons recruté massivement ces derniers mois, et malgré les départs, nous sommes désormais plus nombreux qu’à mon arrivée », reconnait la PDG du groupe. En outre, Acteon a repris sa croissance en capitalisant un chiffre d’affaires de 138 millions d’euros en 2015, soit une hausse de 16% par rapport à 2014. Ceci laisse les dirigeants ambitieux de nouveau : l’objectif est désormais de clôturer l’année 2016 avec un chiffre d’affaires de 177 millions d’euros et de passer à 300 millions d’euros à l’horizon 2019.

 

Optic 2000 développe ses projets en faveur de la santé visuelle

Leader de la distribution optique en France et regroupant les meilleurs opticiens-lunettiers en Europe, le groupe de renom ne cesse de multiplier ses efforts dans le but de sensibiliser au mieux les différents intervenant dans ce projet de santé publique et de proposer le meilleur des services à ses clients.

Des horizons attrayants

« Nous remarquons qu’il existe un grand écart entre les problèmes que nous révélons et la mobilisation générale dans le secteur optique en France. Combien nous faut-il de temps pour que l’optique en France devienne un marché à deux vitesses ? » Commente le secrétaire général d’Optic 2000.

Une véritable référence dans l’univers optique en France, l’opticien-lunettier,  souhaite faire de la santé visuelle un enjeu de santé publique et faire participer tous les opérateurs dans le secteur dans l’élaboration des nouveaux projets bénéfiques.

A travers de nombreux évènements et des campagnes de sensibilisation, les membres d’Optic 2000 s’engagent à sensibiliser l’ensemble des acteurs de la filière dans une « approche d’entraide et de mutualité. » Ajoute M. Guénin.

Entourée par une sélection d’opticiens-lunettiers, l’entreprise optic 2000 s’est imposée comme un référent dans le domaine.

Intéressée par les solutions pensées pour la santé visuelle, Optic 2000 vient de lancer un nouveau livre nommé « La santé visuelle ».

Contenant des définitions, des analyses de situations et des conseils pratiques préservant la santé visuelle des Français, ce livre a été rédigé par une élite d’opticiens experts en optique-photonique.

La sensibilisation, un projet prioritaire

En effet, ces 20 dernières années de nombreux troubles oculaires sont apparus à savoir la fatigue visuelle, la sécheresse oculaire…

Véritablement, le changement des modes de vie et l’omniprésence des gadgets électroniques dans le quotidien des jeunes a des impacts importants sur la santé visuelle de l’homme.

Dans cette optique, la coopérative optique  a aussi mis en place ORS de la santé visuelle et auditive afin de se positionner sur ces enjeux sociétaux.

Nos experts en optique et en audioprothèse ont un sacré boulot à faire pour mieux informer les jeunes d’aujourd’hui et limiter les risques causés par les ordinateurs et les mauvaises habitudes adoptées par les adolescents comme la luminosité des écrans, la forte musique… » souligne ainsi le dirigeant du groupe Optic 2000, M.Papaz.

 

 

La création d’emplois en France bat un record jamais atteint depuis 2007

 

Etant un facteur clé de la croissance, comme le pense Philippe Jeannerot, la création de l’emploi a toujours été le premier souci de l’économie française. Heureusement, l’année 2016 a enregistré une nette amélioration à ce niveau par rapport à l’année 2015 où on a doublé le rythme. La bonne performance de l’intérim a contribué à cette croissance, notamment dans le secteur privé qui devient de plus en plus attrayant pour les chercheurs d’emplois.

Un record jamais atteint depuis 2017

Selon les chiffres communiqués par l’Insee, l’économie française est parvenue à créer 187200 postes en 2016 dans le secteur marchand. Il s’agit d’un niveau inédit qui n’a jamais été atteint depuis 2007. En début de l’année, l’Insee avait prévu la création de 191700 nouveaux emplois, soit quelques milliers de plus que le constat réel. La bonne performance revient surtout à une accélération du rythme observée dans le dernier trimestre de l’année où on a enregistré 64400 créations nettes dans les secteurs marchands non agricoles. Pour l’Insee, il s’agit du septième trimestre consécutif en augmentation.

Alors que le produit intérieur brut (PIB) n’a enregistré qu’une légère hausse en 2016 (+1,2%) par rapport à 2015, l’économie française a réussi de créer deux fois plus d’emplois en 2016 qu’en 2015 où elle n’a enregistré que 100000 créations dans le secteur privé. Pour l’expert en économie, Philippe Jeannerot, il s’agit d’un « bon indicateur pour la croissance nationale ».

L’intérim, pilier de la création d’emplois

Pour le septième semestre consécutif, le secteur privé n’a pas perdu sa force dans la création d’emplois. En gros, c’est le recrutement par intérim qui a favorisé cette bonne statistique. Ce dernier a augmenté de 6,1%, soit plus de 37600 postes, sur le dernier trimestre 2016 et de 12% sur l’ensemble de l’année.

Dans le cadre du recrutement hors intérim pour le secteur marchand, la croissance des trois derniers mois 2016 a conservé le même rythme que le trimestre précédent avec une légère hausse de 0,3% (+ 34500 postes). De l’autre côté, il est clair que l’industrie et la construction n’aident pas à cette dynamique : l’industrie a perdu 5500 dans le dernier trimestre 2016 et 24900 sur toute l’année, alors que la construction en a perdu 2200 sur le dernier trimestre et 10800 sur toute l’année.