Placement immobilier : oui, mais où ?

Le placement dans l’immobilier locatif est un investissement qui est assez intéressant dans la constitution d’un patrimoine. Faisant partie des placements les plus appréciés par les français, investir dans l’immobilier est une opportunité afin de rentabiliser son épargne. Néanmoins, selon le responsable des placements immobilier de la société de gestion A Plus Finance, il est très important de savoir où investir puisque tous les emplacements n’offrent pas les mêmes rentabilités.

Les prix de l’immobilier selon l’emplacement

L’expert des investissements immobiliers de la société de gestion indépendante A Plus Finance, au niveau des métropoles comme Lyon, Bordeaux, Paris et Marseille ont vu et voient encore leur prix au mètre carré s’envoler.

Toutefois, les loyers des biens ne peuvent pas s’envoler proportionnellement au prix du mètre carré. En effet, selon l’avis des professionnels, les loyers enregistrent une légère augmentation, mais pas plus puisqu’ils répondent à la loi de l’offre et la demande. Donc un studio coûteraentre 300 et 600 euros par mois alors qu’il coûte 800 euros dans la capitale de l’hexagone.

Comment bien investir dans l’immobilier ?

Face à la fluctuation du marché et la rapidité d’évolution des différents prix de l’immobilier, il est intéressant d’établir un tableau Excel afin de définir, les villes dans lesquelles il est intéressant d’investir selon votre budget.

Par conséquent, l’investisseur, doit viser une rentabilité cible. Cette dernière, ne peut être atteint que lorsque l’investisseur fixe un loyer plus cher selon les caractéristiques.

Il est intéressant de réaliser sa recherche immobilière avant tout investissement ou d’opter d’avoir recours aux conseils d’expert en investissement immobilier comme une société de gestion.

Ce type de société peut proposer d’investir dans l’immobilier en investissant de petite somme grâce au fonds d’investissement dans l’immobilier. En effet de plus en plus d’épargnants ne pouvant pas investir dans l’immobilier, ils préfèrent acquérir des parts de biens locatifs par l’intermédiaire d’une société de gestion.