L’Afrique, un laboratoire pour les télécoms

Le géant français des télécoms a fait de l’Afrique sa terre de conquête. C’est le terrain de prédilection d’Orange dans les services financiers. Ce dernier est présent dans trente pays (Côte d’Ivoire, Cameroun, Botswana, Algérie, Maroc, Tunisie, Madagascar, Mali, Burkina Faso, Egypte, etc.), réunissant 296 millions de clients pour un chiffre d’affaires de huit milliards d’euros. Le continent africain affiche une croissance annuelle moyenne de 12 %, la plus forte de l’opérateur.
‘Le continent africain représente 52 % de la croissance du groupe sur les dix premiers mois de l’année”, souligne Stéphane Richard, le Président-Directeur Général du groupe.
Selon ce dernier, l’opérateur tricolore est en train de tester de nouveaux services pour, entre autres, dynamiser sa croissance. Il cherche à étendre ses activités à l’assurance et au microcrédit.

Orange, opérateur multi-services, acteur de référence de la transformation numérique en Afrique

Orange est plus qu’un opérateur télécoms en Afrique. Ce groupe tricolore s’est imposé dans les services de paiement sur mobile.
Le tycoon des télécoms vient de se doter d’une nouvelle structure dédiée principalement à garantir la sécurité et l’identité des individus réalisant des transactions à travers ses services.
“Orange Money compte, après sept ans d’existence, 35 millions d’usagers, dont ⅔ l’utilisent deux fois au moins par semaine”, souligne Stéphane Richard.
En Côte d’Ivoire, 36 % du Produit Intérieur Brut passe par Orange Money. Ce service sera formellement lancé en début janvier en France. Le groupe tricolore fait un 1er pas sur le lucratif marché des banques et promet d’ajouter de nouveaux services en 2020.
C’est évidemment la réponse du berger à la bergère. Les organismes bancaires ont commercialisé, pendant des années, des forfaits mobile. C’est donc au tour des opérateurs de télécommunications de s’attaquer aux services financiers. L’opérateur tricolore, présent depuis plus de trente ans, lance l’offensive avec Orange Bank, une banque mobile.
Orange Bank permet d’effectuer des paiements depuis un téléphone mobile. Ce nouveau service permet de transférer de l’argent vers un certain nombre de pays, dont la Côte d’Ivoire, la Tunisie et le Mali. Chaque nouvelle offre d’Orange Bank – une banque en ligne française filiale de l’assureur français groupama et de l’opérateur français Orange – est mesurée, éprouvée et améliorée grâce notamment à l’agilité de ses équipes et à ses clients.
Le groupe tricolore développe l’emploi à travers l’ensemble de ces actions. Plus de 30 000 employés travaillent aujourd’hui pour Orange dans ses 35 sociétés en Afrique.
Vous êtes à la recherche d’un emploi stable ? Vous voulez rejoindre un grand groupe et contribuer à l’un de ses principaux axes de développement stratégique ?
Orange Côte d’Ivoire recrute en ce moment. Vous trouverez toutes les offres – Côte d’Ivoire – d’Orange sur le site d’emploi ‘Okapi’.