Investir dans le cinéma : la campagne 2019 des SOFICA est lancée !

    Ça y est ! Le CNC – centre national du cinéma et de l’image animée – a lancé, mercredi 12 juin, la campagne d’investissement des SOFICA. 

  Jusqu’au 31 décembre 2019, les particuliers ont la possibilité d’investir dans vingt sociétés de financement du cinéma et de l’audiovisuel. En contrepartie, ces derniers peuvent bénéficier d’une réduction d’impôt allant de 46 à 78 %.

   Cette année, vingt sociétés (contre treize l’année dernière) vont collecter plus de 80 000 euros auprès des investisseurs particuliers. A Plus Finance Cinéma présente toute l’actualité économique et financière du cinéma. Vous pouvez aussi trouver la liste des SOFICA agréées en 2018. 

      Jusqu’à 68 % de réduction d’impôt !

  En souscrivant au capital de sociétés de financement du cinéma et de l’audiovisuel, les particuliers peuvent profiter d’une minoration d’impôt allant jusqu’à 68 % des fonds placés, selon les investissements des entreprises. Ainsi, pour que l’épargnant peut profiter du taux bonifié de 68 %, il faut que ces SOFICA consacrent au moins 15 % de leur argent au financement de l’exportation ou au développement de séries audiovisuelles. Néanmoins, la contrepartie de cet avantage fiscal reste un peu risquée : les sommes placées par les épargnants dans une ou des SOFICA restent bloquer minimum huit ans et ceux-ci ont très peu de chances de retrouver, à la sortie, l’intégralité de l’argent qu’ils ont investis. Donc l’attrait de cet investissement ne tient qu’à l’avantage fiscal qu’il offre.

   SOFICA : un très bon moyen d’investir dans le 7e art pour les particuliers

   Le rendement des investissements SOFICA dépend généralement du succès des films ou des séries parce que ces sociétés bénéficient de droits à recettes sur divers supports d’exploitation comme le DVD, les projections en salles, la VOD, etc.

   Mais il faut toujours faire attention, car les sociétés de financement du cinéma et de l’audiovisuel ne restituent que 80 à 92 % du capital collecté après une durée de six ans minimum. La performance du placement repose principalement sur la réduction fiscale accordée au souscripteur. De ce fait, pour les participations effectuées depuis février 2018, la réduction d’impôt peut aller jusqu’à 68 % du montant de la souscription.

   La SOFICA bénéficiaire de la souscription doit réaliser 15 % au moins de ses investissements “en direct” dans le capital d’entreprises de réalisation – production audiovisuelle – avant le 1 janvier de l’année suivant celle de la souscription. 

  A Plus Finance – une société de gestion indépendante – assure une mission d’assistance comptable, juridique et administrative, de conseils et d’ingénierie financière pour les SOFICA. Elle assure le suivi de leurs activités à travers la mise à disposition d’un soutien technique et logistique.

    Critères d’éligibilité

– Signature de la charte et engagement à la respecter ;

– soumission aux contrôles susceptibles d’être effectués par la DGI et respect des normes fiscales ;

– respect des règlements et lois ;

– profil des gestionnaires et qualité de la gouvernance.