Faut-il encore investir dans l’immobilier en 2019 ?

Même si les prix ne cessent d’augmenter, la pierre reste une valeur refuge, un placement (sûr et rentable) ayant toute sa place dans un patrimoine. Résilient et tangible, cet actif a l’avantage de se financer à crédit. Face à des placements de taux toujours en panne et à la mauvaise passe des marchés financiers, l’immobilier garde la cote. L’investissement dans l’immobilier s’avère une bonne carte à jouer en contrepartie d’une détention sur une longue durée. Mais il faut bien évidemment être hyper sélectif sur la qualité de l’emplacement.
Malgré des prix trop élevés, continuant de s’apprécier dans toute l’Europe (notamment à Paris) dans le neuf comme dans l’ancien, “c’est toujours la meilleure solution pour se constituer un capital au fil de l’eau”, reconnaît Niels Court-Payen, le président (co-fondateur) de la société de gestion A Plus Finance.

Ce dernier apporte son éclairage sur un secteur en plein essor en France. Il propose à ses clients (professionnels comme particuliers) des solutions innovantes et originales.
L’originalité de sa démarche est la recherche de stratégies de niche. Sa société vient de développer les savoir-faire et les compétences dans le domaine de l’investissement immobilier. L’équipe, qui regroupe des financiers et des entrepreneurs, est en mesure de vous proposer des solutions originales et adaptées dans le cadre réglementaire d’une société de gestion.
L’équipe d’A Plus Finance dispose d’un savoir-faire dans la valorisation, l’optimisation et la gestion des actifs immobiliers : coordination des prestataires (gestionnaires techniques, locatifs…), Asset Management sur le terrain (renouvellement des travaux, des baux…), négociation des conditions de cession et d’acquisition et “sourcing” des actifs.

Placements : les Français préfèrent l’immobilier !

L’immobilier est l’investissement privilégié des épargnants (particuliers comme institutionnels) qui veulent se constituer un patrimoine. La majorité des Français pensent que la pierre est une valeur sûre. Donc ces derniers préfèrent l’investissement immobilier (neuf ou ancien) aux placements financiers. Les chiffres parlent d’eux-mêmes.
Globalement, 98 % des Français jugent positive (quel que soit leur âge) l’idée d’être propriétaire de son logement. La propriété est aussi perçue comme un moyen de garantir son indépendance, de sécuriser sa situation à la retraite, ou encore de se constituer un patrimoine. Selon ces derniers, la propriété est synonyme de réussite sociale (39 % chez les 20-27 ans) et de fierté (45 % chez les 26-40 ans). Le rendement locatif demeure une somme honorable, évoluant entre 6 et 9 % par an.