Le PSG, champion de France

L’équipe de Nasser Al Khelaïfi a remporté le 9e championnat de France de son histoire dans un contexte particulier, inédit. Mais personne ne lui conteste sa couronne.

Le Paris Saint-Germain a décroché le vendredi 1er mai son neuvième titre de son histoire, le septième en 8 ans. En seulement 25 matches, Di Maria et Neymar ont affolé les statistiques et Kylian Mbappé a assuré le spectacle.

Cette saison, un seul carton jaune pour le Paris Saint-Germain : Mbappé face à Bordeaux le 19 janvier après un accrochage avec Rémi Oudin. Les trois joueurs les plus avertis sont Mauro Icardi, Marquinhos et Marco Verratti. Cette saison, l’équipe n’a perdu que deux matches contre Dijon (3-2) et Reims (1-3).

Avec 25 matches disputés, Edinson Cavani a été le joueur le plus utilisé par Tuchel en Ligue 1. Ce dernier devance Keylor Navas, Silva Thiago et Pablo Sarabia (19 matches).

En 25 matchs, le PSG a inscrit, cette saison, 69 buts, soit un ratio de 3. 6 buts par match. “Exactement le même que la saison précédente”, ajoute Nasser Al Khelaïfi, le président du Paris Saint-Germain.

Mbappé Kylian se succède à lui-même pour le titre de meilleur buteur de Ligue 1. Avec 22 buts en 25 matchs, celui-ci termine à égalité avec Ben Yedder. Il est l’unique et le seul joueur à avoir remporté les cinq derniers titres de champion. Mauro Icardi (18) et Neymar (19) figurent dans le Top 5 de la saison.

 

     PSG : Rothen Jérôme tranche entre Kylian Mbappé et Neymar

Depuis l’été 2018, le PSG possède l’une des meilleures attaques d’Europe sur le papier après avoir recruté Mbappé Kylian (168 millions d’euros) et Neymar (250 millions d’euros), respectivement en provenance de l’AS Monaco et du FC Barcelone.

Leur relation sur le rectangle vert offre de très jolies combinaisons et permettent de faire la différence pour les Parisiens. Afin de renforcer son milieu sur le terrain, le Paris Saint-Germain penserait au footballeur international italien ‘Lorenzo Pellegrini’. Actuellement à l’AS Roma, ce dernier aurait une clause libératoire de 45 millions d’euros.

Selon les échos, le Paris Saint-Germain serait en pôle position dans ce dossier. Mais l’équipe doit faire face à la concurrence de l’AC Milan, de l’Inter et de la Juventus Turin qui ne souhaitent pas voir ce prometteur milieu de terrain quitter la série A Italienne.

Nasser Al Khelaïfi, à la fois patron de beIN Media Groupe et président du PSG, estime que, dans l’intérêt de tous, il faut se montrer “unis” afin de faire face aux crises économique et sanitaire traversées par les équipes de L1, à cause de la pandémie du Covid-19 qui a provoqué la suspension de tous les matchs de football.

Ramadan 2020 : à quelle date commence le jeûne cette année ?

La question du jeûne du mois de Ramadan en ces temps de crise continue à susciter le débat. Loin des menaces et des insultes dont se rendent coupables certains écervelés (étourdis, frivoles), des imams et responsables religieux apportent leur témoignage sur cette question primordiale pour plus de deux milliards de musulmans dans le monde.
Suite à la déclaration d’Emmanuel Macron, le chef de l’État, lundi 13 avril, il apparaît évident que nous passons les horaires de Ramadan 2020 confinés. Cela signifie donc qu’il n’y aura pas de Tarawih, prières quotidiennes du soir, exécutées après celle d’Al Isha, durant le mois de Ramadan. Cela signifie aussi qu’il n’y aura pas de repas de rupture du jeûne avec les proches, les amis, la famille…
Les déplacements doivent être limités au maximum, en respectant les gestes de barrière.
Les responsables religieux et les imams de mosquées, particulièrement les plus rigoristes, ne veulent pas entendre parler d’annulation du jeûne en raison du Covid-19. “Ce qui affecte l’immunité, l’une des principales lignes de défenses biologiques, ce sont principalement les maladies chroniques (diabète, affections respiratoires chroniques, cancer, accidents vasculaires cérébraux, cardiopathies…), l’usage de certains médicaments et le vieillissement. Les personnes qui souffrent de maladies chroniques sont dispensés par principe du jeûne”, précise Dalil Boubakeur, le recteur de la Grande Mosquée de Paris.
En ces temps d’épidémie, chacun peut booster son système immunitaire. Mais comment ?
À chacun sa recette ! Le Zinc, les vitamines D et C sont absolument reconnus utiles.

Message du CFCM aux musulmans de France

Le jeûne du Ramadan 2020 aura lieu en confinement, loin des réunions familiales, conviviales et des mosquées.
Les mosquées de France, comme d’ailleurs dans de nombreux autres pays à travers l’Europe, seront fermées pendant le Ramadan 2020, et ce jusqu’à nouvel ordre.
Afin de permettre aux musulmans de France à vivre leur spiritualité, plusieurs lieux de culte diffusent, via divers canaux de communication, leurs discours religieux.
“Cette pratique continuera pendant le mois de Ramadan 2020. On compte sur l’inventivité collective pour trouver des solutions alternatives minimisant l’impact psychologique négatif de cet isolement”, ajoute Mohamed Moussaoui, le président du Conseil Français du Culte Musulman.
Réaliser régulièrement des enregistrements vidéo et audio, et les diffuser par les réseaux sociaux (YouTube, WhatsApp, Facebook, etc.), aideraient amplement les musulmans à surmonter la contrainte de confinement. Des solutions à portée de tous sont dispos.
Le président du conseil appelle les fidèles à exprimer leur solidarité avec les plus démunis et à prendre des initiatives dans ce sens.

Ramadan 2020 : la date de la nuit du doute est déjà connue

Mohammed Moussaoui, le président du Conseil français du culte musulman, a assuré le 2 avril dernier, que la nuit du doute ou la nuit de l’annonce de la date du ramadan 2020 en France, est fixé pour le jeudi 23 avril 2020. Le mois du jeûne qui est le 9e mois du calendrier hégérien devrait commencer probablement le vendredi 24 avril prochain pour prendre fin le 23 mai 2020.

Les dates du mois de mois de jeûne de 2020

L’instance religieuse a affirmé au cours d’un communiqué que la date du 24 avril prochain serait probablement la date de début du mois de ramadan 2020 selon les calculs astronomiques. Cette date serait certainement confirmée par l’observation de le nouveau croissant lunaire marquant le début du mois béni en Islam, Ramadan 1441, selon le calendrier musulman.
La date du ramadan 2020, sera confirmée durant la nuit de l’annonce ou la nuit du doute qui est le 23 avril prochain. Mohammed Moussaoui, le président du Conseil français du Culte musulman, assure « la traditionnelle observation de la lune naissante aura lieu le 23 avril prochain au sein de la Grande mosquée de Paris, d’une manière physique, et cela, dans la mesure du possible afin de respecter les différentes règles de confinement mises en place par le gouvernement afin de remédier à la propagation de la pandémie en France. Il est important de rappeler que le Conseil veillera sur la pratique des différentes gestes barrières en vigueur ».
Selon le Conseil français du culte musulman, l’observation du croissant naissant qui annoncerait le début du 9e mois du calendrier hégirien pourrait se faire durant une réunion exceptionnelle, vu la symbolique de l’annonce du mois de ramadan 2020.

La date du début du mois de ramadan est fixée

Il est important de rappeler que selon l’instance religieuse qui se fonde sur les calculs astronomiques, le mois de ramadan 2020 qui correspond au ramadan 1441 selon le calendrier hégirien, débutera probablement le 24 avril prochain dans l’hexagone, pour prendre fin le samedi 23 mai. Néanmoins, le Conseil français du culte musulman, est la seule autorité religieuse qui est habilité à déclaré le début du mois saint en Islam à l’issue de la traditionnelle observation lunaire durant la nuit du doute.
À l’instar du Conseil français du culte musulman, le ministère des Affaires religieuses en Algérie a annoncé depuis le 25 mars dernier, la date de la nuit du doute, pour le mois de ramadan 2020. D’après les membres de la commission de l’observation du croissant naissant, la date du doute est pour le jeudi 23 avril prochain.

Ramadan 2020 : préparer l’arrivée du mois béni en jeûnant les jours blancs

Avec l’arrivée du mois de rajab, le 7e mois du calendrier hégirien, les musulmans commencent à sepréparer pour le mois de jeûne, Ramadan 2020, et ce, malgré le confinement et les différentes mesuresmises en place par le gouvernement afin de limiter l’extension géographique de la maladie virale, leCovid-19.

Comment se préparer à l’arrivée du mois de jeûne ?

Afin de profiter pleinement du mois de Ramadan 2020, il est important de commencer par changer seshabitudes en se préparant au mois de la prière et des bienfaits spirituels. En effet, le mois de ramadann’est pas seulement le mois de la privation de boire et de manger, mais c’est surtout le mois des bienfaitsspirituels et du rapprochement d’Allah, grâce à la prière durant les heures de prière de ramadan 2020, touten apportant de l’aide à autrui.
Il est par conséquent de commencer à se préparer pour ce mois béni, dés le mois de rajab ou le 7emois ducalendrier lunaire. Selon le hadith du prophète (SAW), il est important de jeûner les jours blancs, qui sontle 13, 14 et 15 du mois de rajab qui correspondent aux 8, 9 et 10 mars 2020.
Alors que durant le mois de mars, avec la passation de l’heure d’été, les jours s’allongeront, la durée deprivation et de jeûne se rallongeront aussi, il est important de se préparer progressivement votre corps àl’abstention. C’est pour cette raison que la pratique du jeûne des jours blancs est très apprécié.

Les jours blancs du mois de Chaabane

À seulement quelques semaines du début de Ramadan, le mois sacré en Islam, les musulmans commencent à multiplier les bonnes actions visant les récompenses ainsi que le rapprochement d’Allah.En effet, jeûner les jours précieux pourrait préparer psychologiquement et physiquement le corps du jeûneur au mois de ramadan.
Les jours blancs durant le 8emois du calendrier lunaire correspondent, aux 6, 7 et 8 avril 2020.

Confinement : cette année Pâques et Ramadan se fêteront à la maison

Durant ce mois d’avril, chrétiens et musulmans s’apprêtent à célébrer Pâque et Ramadan 2020, deux fêtesqui nécessitent prières et rassemblements. Or, avec la situation particulière qu’est en train de subir lepays, les deux communautés verront leur habitude de célébration collective se modifier.

Afin de voir plus clair, des responsables des deux communautés religieuses expliquent les nouvellesconditions de fêtes.

Des fêtes au temps du confinement

Le printemps est déjà là dans l’hexagone, est le premiers rayons de soleil qui réchauffent les premièresfleurs est au rendez-vous. Avril constitue le mois du lancement habituel de la période des baptêmes et desmariages. Toutefois, à partir du 17 mars derniers toutes réunions sont reportées. Selon le curé de Sablé-sur-Sarthe, depuis l’annonce de la mise en place du confinement, l’église n’organise plus que dessépultures avec moins de 20 personnes, une célébration déshumanisée, afin de pouvoir respecter lesnouvelles conditions sanitaires.
En effet, visant à limiter le maximum la propagation de la maladie du Coronavirus, le président de laRépublique a mis en place un ensemble de mesures dont le confinement total ainsi que l’interdiction de serassembler.

« Dans le programme, le samedi 18 avril, j’avais un mariage à célébrer, néanmoins, les futurs mariés ontdécidé de reporter la date à fin juin. Même chose pou les baptêmes qui ont été prévus pour le dimanche dePâques. Par conséquent suite à ces nouvelles conditions sanitaires, tout est reporté, toutefois, on ne saitpas jusqu’à quand puisque la période de confinement tant à se prolonger » explique le curé de Sablé-sur-Sarthe.

Les prières collectives sont annulées

Le porte parole de la mosquée, Bachir Alouar, affirme qu’avant la décision du confinement, unequarantaine de fidèles assistaient durant la prière obligatoire à la mosquée. Durant la prière de vendredi,plus de 150 musulmans assistent à sa mosquée. Mais depuis le 17 mars dernier, l’édifice religieux estfermé afin de pouvoir respecter les règles sanitaires mises en place par le gouvernement. Depuis, lamosquée ne diffuse plus de prêche et les prières collectives n’ont plus lieu.

Toutefois, l’Imam de la mosquée se demande comment ça se sera le mois sacré en Islam sansrassemblements et sans prières collectives durant les heures de prières de ramadan 2020. Certes, il estvital de respecter les nouvelles conditions sanitaires afin de mettre fin à la propagation continue de lamaladie, néanmoins, le mois de ramadan 2020 basculera toutes les habitudes des musulmans.

Coronavirus : la grande pression que subit les opérateurs Internet et mobiles

La propagation de l’épidémie du Covid-19 et la mise en place des différentes mesures par le gouvernement ont poussé les infrastructures de télécommunications à leurs limites. La sur-utilisation des sites de streaming, de Youtube, et Netflix, ainsi que l’accès à plusieurs sites de jeux en ligne surtout sur les mobiles ont permis de mettre la pression sur les opérateurs d’Internet et de mobiles tels que Paritel.

Comment remédier à cette pression ?

Face à l’utilisation de plusieurs services qui sont assez gourmands en bande passante, l’UE (l’union européenne) a appelé les entreprises de streaming d’opter pour les définition standards et d’éviter la haute définition. Suite à ces recommandations, Disney+ a retardé son lancement dans le continent européen de 15 jours.
En outre, d’après Paritel, l’opérateur télécom préféré des entreprises en France, l’accès aux sites de streaming couplé avec l’utilisation de la vidéo conférence et le travail à distance, multiplie les risques d’imploser les infrastructures du réseau d’Internet.
Selon le commissaire européen chargé de la politique digitale, Thierry Breton, il est important que les citoyens soient responsables au niveau de la consommation des données. Le gouvernement appelle les internautes à utiliser plus le Wi-Fi pour se connecter plutôt que les réseaux mobiles ou fixe. En outre, il demande aux citoyens d’opter pour la vision des contenus en basse résolution.
Il est important de rappeler que la consommation de messagerie à dépasser les pics enregistré durant le mois de décembre 2019.

Quelques chiffres de la consommation d’Internet en Europe

Selon les opérateurs télécoms italiens, le trafic du réseau d’Internet a enregistré un accroissement de 75 % en Italie. Du côté de nos voisins espagnols, leur pays les a appelé à rationner leur utilisation en site de téléchargement de film et de streaming durant les heures de pics.
Selon les opérateurs télécom en Europe, le pic de consommation se situe entre midi et 21 h. Certes, les bandes passantes ont pu résister jusqu’à maintenant à cette sur-consommation, toutefois, l’infrastructure mobile commence à souffrir.
À la sortie de cette crise sanitaire, les gagnants seront toutes ces infrastructures de communication européenne alors que le 31 juillet prochain, Skype disparaîtra pour céder la place à l’application Business Online. Ne vous inquiétez pas, Skype restera quand même pour les utilisateurs privés.

Confinement : est-ce que le réseau du net est menacé ?

Avec la progression de la maladie covid-19 et la décision de confinement total prise parle président de la République, les opérateurs télécom en France en enregistré une forte augmentation de la consommation de la bande passante dans les réseaux Web. Selon le responsable de l’opérateur télécom numéro un en France, Paritel, la forte utilisation des platefromes de streaming ainsi que des jeux sur Internet surtout au niveau des réseaux mobiles pourraient créer des problèmes pour les élèves et les utilisateurs concernés par le télétravail.

Comment éviter ses problèmes ?

D’après Paritel, l’opérateur télécom destiné aussi bien pour les professionnels que pour les particuliers, il est important que les utilisateurs de réseaux mobiles doivent limiter l’accès aux jeux vidéo ainsi que les plate-formes de streaming. En effet, selon le responsable, le réseau mobile est moins dimensionné que le réseau filaire. Afin d’éviter l’encombrement, il est important de garder une pratique adéquate en basculant sur le wifi de la maison pour essayer de réduire la charge au niveau du réseau mobile.

L’opérateur assure qu’il est important de pratiquer ses consignes tout en invitant tout utilisateur très consommateurs de limiter l’utilisation des réseaux mobiles, des usages qui sont très gourmands en bande passante tels que les jeux vidéo en ligne, les sites de streaming ainsi que les vidéos.

Il est important de garder une attitude respectueuse même en confinement en laissant les réseaux aux utilisateurs en télétravail ou étudiant via la plateforme des établissements scolaire, ou pour la communication avec leurs proches.

Est-ce que la neutralité d’Internet est menacée ?

Un grand nombre d’utilisateurs du réseau s’interrogent est-ce que les opérateurs télécoms sont-ils prêts à agir en limitant certaines utilisations afin de privilégier des utilisations essentielles pour le quotidien des usagers comme le télétravail ?
Il est important de rappeler que la neutralité du net est garanti dans tout l’espace Européen, offrant à tous les utilisateurs la possibilité d’opter pour le contenu qu’il souhaite accéder sans que les différents opérateurs n’interviennent au niveau du contenu sollicité.
Toutefois, face à l’accroissement du flux de connexion surtout vers des services particuliers comme les jeux et le streaming, pourrait influencer la prise de la décision des opérateurs en France. D’après l’un des responsables, suite à la situation particulière qu’est en train de vivre l’hexagone, les opérateurs peuvent décider de prendre des mesures particulière surtout dans le cas de congestion de trafic, et cela est permit par la réglementation sur la neutralité.

Que dit le Coran sur la place de la femme en Islam ?

Le rôle accordé à la femme en Islam et dans le Coran est un sujet qui provoque de nos jours plusieurs débats.
Même-si dans le livre saint, on trouve toute une sourate qui est consacré aux femmes (la 4e sourate, sourate An Nisa appelée sourate les femmes), on retrouve aussi plusieurs versets qui évoque les Hommes sans préciser le genre. En outre, d’autres versets dont Allah ne fait pas la distinction entre les hommes et les femmes, ils sont tous deux égaux, comme le verset 35 de la sourate Al Ahzab
« Les Musulmans et Musulmanes, croyants et croyantes, obéissants et obéissantes, loyaux et loyales, endurants et endurantes, craignants et craignantes, donneurs et donneuses d’aumône, jeûnants et jeûnantes, gardiens de leur chasteté et gardiennes, invocateurs souvent d’Allah et invocatrices: Allah a préparé pour eux un pardon et une énorme récompense. »

La femme dans le Coran

Selon le livre saint en Islam, Eve n’a jamais été la responsable du péché originel, c’était Satan la cause de tous les maux, selon la sourate Al Baqara (verset 36) « Peu de temps après, Satan les fit glisser de là et les fit sortir du lieu où ils étaient. Et Nous dîmes : « Descendez (du Paradis); ennemis les uns des autres. Et pour vous il y aura une demeure sur la terre, et un usufruit pour un temps. »
C’est vrai que dans certains versets vous pouvez remarquer que le livre saint, peut communiquer une vision d’inégalité entre les hommes et les femmes. En effet, considérée comme responsable de sa maison, la femme se limite à être la conseillère de son époux. Elle doit être obéissante comme c’est bien préciser dans sourate An Nisa verset 34, « Celles de qui vous craignez l’insoumission, faite-leur la morale, désertez leur couche, corrigez-les. Mais une fois ramenées à l’obéissance, ne leur cherchez pas prétexte .»

Les femmes d’aujourd’hui

Mais ces comportements de la société patriarcale, on les retrouve aussi dans d’autres traditions Abrahamiques, comme la Bible. En effet, il faut faire la liaison entre ses versets et le contexte historique de sa révélation afin de ne pas avoir d’interprétations erronées.
Comme le verset 11 de la sourate An Nisa qui stipule qu’un fils doit hériter le double d’une fille, or dans la société pré-islamique la femme n’avait pas le droit d’hériter, donc ce verset apporte une grande révolution pour les femmes de l’époque.

Toutefois, ces dernières années, nous avons remarqué un mouvement féministe islamique qui revendique la modification dans le rapport des hommes et des femmes dans la société. En effet, les musulmanes annoncent la rupture avec ses pratiques misogynes qui sont justifiées par des textes coraniques.
Les femmes ont toujours fait partie de l’entité active de la société musulmane, à commencer par Aicha, l’épouse du Message d’Allah qui après la mort du Prophète, presque tous les compagnons venaient afin de la consulter pour des décisions de juriprudence islamique. En effet, le Prophète les a invités d’apprendre la moitié de la religion islamique auprès de son épouse Aicha.

La célèbre chanteuse Sinead O’Connor se confie sur sa conversion à l’islam

Convertie depuis prés de huit mois, en prononçant solennellement la Shahada, Sinead O’Connor vie sa conversion à l’islam comme une véritable renaissance. La célèbre star de pop irlandaise est apparue dans l’une des émissions télévisées les plus regardées, plus sereine que jamais.

Une conversion qui a tout changé

C’est chez elle, sur la terre catholique du trèfle à trois feuilles, que la célèbre auteur compositeur interprète a accepté de sortir de son silence dans l’émission très populaire « Dave Fanning Show ». Sinead a choisi de se présenter dans l’émission revêtue d’un voile sous lequel elle laissait transparaître son sentiment de plénitude.

Selon la chanteuse, c’est le moment propice de faire son grand retour sur le devant de la scène et de passer de l’ombre à la lumière en toute confiance, tout en affirmant qu’elle ne s’est jamais sentie aussi bien, et aussi épanouie de toute sa vie.

À l’aube de la cinquantaine, la star de pop irlandaise qui répond désormais au nom de Shuhada O’Connor, affirme que sa conversion semble revivifier son inspiration créatrice. En effet, l’artiste irlandaise a déclaré qu’elle a de nouveau envie de composer et de chanter après 4 années de silence, en affirmant qu’elle est en train de reconstruire entièrement sa vie sur tous les plans.

Néanmoins, la célèbre chanteuse a aussi expliqué sa nouvelle situation particulière en admettant qu’il n’est pas toujours facile d’afficher son islamité et de vivre pleinement sa foi, en pratiquant sa religion et d’avoir un quotidien rythmé par les heures de prières.

Participer à changer le regard des gens sur l’islam

Selon la chanteuse irlandaise, « quand j’ai commencé à lire le Coran et respecter les horaires de prière, après les errements de mon âme, j’ai pu réaliser que j’avais été musulmane depuis longtemps sans le savoir. Certes, moi aussi, j’avais des préjugés sur la religion islamique à cause de l’image que veut passer la propagande politico-médiatique. Toutefois, en m’informant et en lisant sur cette religion, j’ai découvert qu’être musulman est avant tout une façon de penser ».

Shuhada O’Connor a aussi souligné qu’elle voudrait participer à changer le regards des occidentaux sur les musulmans et notamment sur le port du voile, une des principales raisons de son retour sous les feux des projecteurs.

La popstar des années 90, a ensuite fait résonner l’appel à la prière en prime time, à une heure ou tous les irlandais sont en grande écoute.

Faut-il encore investir dans l’immobilier en 2019 ?

Même si les prix ne cessent d’augmenter, la pierre reste une valeur refuge, un placement (sûr et rentable) ayant toute sa place dans un patrimoine. Résilient et tangible, cet actif a l’avantage de se financer à crédit. Face à des placements de taux toujours en panne et à la mauvaise passe des marchés financiers, l’immobilier garde la cote. L’investissement dans l’immobilier s’avère une bonne carte à jouer en contrepartie d’une détention sur une longue durée. Mais il faut bien évidemment être hyper sélectif sur la qualité de l’emplacement.
Malgré des prix trop élevés, continuant de s’apprécier dans toute l’Europe (notamment à Paris) dans le neuf comme dans l’ancien, “c’est toujours la meilleure solution pour se constituer un capital au fil de l’eau”, reconnaît Niels Court-Payen, le président (co-fondateur) de la société de gestion A Plus Finance.

Ce dernier apporte son éclairage sur un secteur en plein essor en France. Il propose à ses clients (professionnels comme particuliers) des solutions innovantes et originales.
L’originalité de sa démarche est la recherche de stratégies de niche. Sa société vient de développer les savoir-faire et les compétences dans le domaine de l’investissement immobilier. L’équipe, qui regroupe des financiers et des entrepreneurs, est en mesure de vous proposer des solutions originales et adaptées dans le cadre réglementaire d’une société de gestion.
L’équipe d’A Plus Finance dispose d’un savoir-faire dans la valorisation, l’optimisation et la gestion des actifs immobiliers : coordination des prestataires (gestionnaires techniques, locatifs…), Asset Management sur le terrain (renouvellement des travaux, des baux…), négociation des conditions de cession et d’acquisition et “sourcing” des actifs.

Placements : les Français préfèrent l’immobilier !

L’immobilier est l’investissement privilégié des épargnants (particuliers comme institutionnels) qui veulent se constituer un patrimoine. La majorité des Français pensent que la pierre est une valeur sûre. Donc ces derniers préfèrent l’investissement immobilier (neuf ou ancien) aux placements financiers. Les chiffres parlent d’eux-mêmes.
Globalement, 98 % des Français jugent positive (quel que soit leur âge) l’idée d’être propriétaire de son logement. La propriété est aussi perçue comme un moyen de garantir son indépendance, de sécuriser sa situation à la retraite, ou encore de se constituer un patrimoine. Selon ces derniers, la propriété est synonyme de réussite sociale (39 % chez les 20-27 ans) et de fierté (45 % chez les 26-40 ans). Le rendement locatif demeure une somme honorable, évoluant entre 6 et 9 % par an.