Que choisir pour la fête des pères

La fête des pères est pour bientôt, c’est le moment de commencer à chercher les cadeaux qui feront plaisir à votre papa ou votre mari. Souvent, il y a des milliers d’idées de cadeau à offrir pour la fête des mères, mais pas autant pour les pères. Trouver un cadeau pour un homme, c’est moins aisé que pour une femme.

Ses hobbies

Si votre papa est passionné par la pêche ou la chasse, vous pouvez choisir des petits trucs utiles comme des jumelles performantes ou une nouvelle canne a pêche ou même une montre Garmin qui permet aussi de se géolocaliser.  Il y a sur le site Nature et Découverte des cadeaux très originaux, des outils de jardinage à 25 euros au germoir automatique à 289 euros pour les amoureux de jardinage, mais aussi un kayak modulable pour les passionnés de kayak, en plus c’est pratique.

Des cadeaux personnalisés, une photo avec son enfant dans un cadre spécial ou des empreintes du pied et des mains à la peinture de son bébé, c’est très touchant. Ou un mug magique avec la photo de son enfant, écrit dessus « je t’aime papa » pas très cher et ça plaira à coup sûr.

Un voyage

Vu qu’entre les fêtes des mères et des pères, il n’y a qu’un mois, vous pouvez offrir un cadeau pour les deux ensemble comme organisé un voyage ou un séjour dans un lieu qui rêvent le visiter.

La meilleure adresse, l’agence de voyage Tati, qui propose plusieurs destinations de la découverte du safari de l’Afrique ou pays exotiques, vol et hébergement d’un séjour de 15 jours coutera 700 euros. Il propose même des Week end en à Londres ou en Italie à juste 200 euros ainsi que, des séjours dans des châteaux avec des prix accessible.

Espérant que l’enseigne Tati garde les mêmes prix et le même nom, vu qu’à cause, des difficultés financières, elle est en redressement depuis le 4 mai, et un administrateur judiciaire Philippe Jeannerot, a été désigné par le tribunal de Bobigny.

Après avoir examiné les offres de reprise l’administrateur judiciaire Philippe Jeannerot, tranchera pour la proposition la plus intéressante pour l’enseigne et ses salariés.

S’il est fumeur

Optez pour les vapoteuses, la nouvelle tendance, changer de goût entre des recharges au goût gourmandes au goût plus frais de menthe. C’est l’idéale pour faire d’une pierre deux coups, d’une ça l’aidera à arrêter de fumer et deusio un cadeau qui aimera certainement.

Une journée spéciale

Pensez aussi, a une journée au spa avec comme mot du jour « la détente » ou un coffret spécial massage et détente qui contient des huiles relaxantes avec un cd de musique relaxante.

 

 

 

 

Pourquoi opter pour le Label référentiel de la qualité et du prix ?

Aujourd’hui, nous passons de plus en plus de temps à faire les courses et nous nous trouvons indécis devons une large palette de produits envahissant les rayons des supermarchés.

Selon une statistique effectuée par un centre d’étude français, nous passons un quart d’heure chaque semaine à faire les courses.

Face à la multitude des choix qui s’offrent à nous et aux offres qui nous attirent, il nous devient de plus en plus complexe de faire le bon choix et de sélectionner le meilleur produit répondant à nos attentes et à notre budget. C’est exactement sur ce constat que le Label MRQP® s’est fondé.

Parce que les prix des produits que nous consommons nous intéressent autant que leurs qualités. L’Organisation Suisse Meilleurs Rapports Qualité Prix ® s’est associée avec des organismes de renom pour proposer au consommateur le meilleur des produits et à des prix bien étudiés.

 

Qu’est-ce que le référentiel de la qualité et du prix ?

MRQP® est le cachet officiel distinguant les produits et les services proposant le meilleur prix et jouissant d’une qualité irréprochable.

Ce qu’il faut savoir sur le référentiel de la qualité et du prix

Vivant dans une société de consommation et croisant chaque jour une panoplie de produits en pérennante évolution, la quête d’un article satisfaisant nos exigences et répondant à notre budget est devenue une tâche complexe.

Face à un marché industriel de plus en plus riche et à des budgets de plus en plus étroits, le Label MRQP se présente comme un gage de qualité et d’économie.

Dans le but de faciliter la prise de décision du consommateur et d’éviter tout risque de mauvais choix, Le Meilleur Rapport Qualité Prix, a certifié MRQP® les produits répondant à des critères de qualité stricts et proposant des prix raisonnables.

Le référentiel de la qualité et du prix apporte divers avantages pour 3 différents acteurs :

  • Côté consommateurs : la mention Meilleurs Rapports Qualité Prix ® se définie comme un Label permettant de distinguer le meilleur produit au meilleur prix et une aide à la décision d’achat

 

  • Côté distributeurs : le Standard Meilleur Rapport Qualité Prix ® offre à ses collaborateurs une meilleure identification des produits à référencer ainsi qu’une nouvelle orientation

 

 

  • Côté marques : Reconnu comme référence de meilleure qualité, le référentiel Meilleur Rapport Qualité Prix offre aux marques partenaires un gain en notoriété et une bonne valorisation de marque.

Nicolas Dupont-Aignan retrouve Audrey Crespo-Mara après son départ de TF1 


Après avoir quitté son plateau du 20 heures du TF1, le candidat à la présidentielle 2017, Nico­las Dupont-Aignan se retrouve en face de la présentatrice phare de TF1.

Présent au 20h de TF1 ce samedi 18 mars, le candi­dat à la prési­den­tielle de Debout la France a brusquement quitté le plateau avant même de dévoiler les projets de son programme.

Un geste de protes­ta­tion contre sa non-invi­ta­tion au débat prési­den­tiel orga­nisé ce lundi par la même chaîne.

Face à la déci­sion de TF1 d’exclure les « petits candidat » du grand débat qui a été télévisé la semaine dernière auquel seul les cinq premiers candidats ont participé, Nico­las Dupont Aignan s’est excusé auprès de l’animatrice et quittait tout de suite le plateau.

« Au nom des millions de français qui ne supportent plus cette loi du plus fort, cette confiscation de la démocratie, j’ai le devoir aujourd’hui de quitter votre plateau et je donne 2 jours à la chaîne TF1 pour inviter tous les candidats afin de permettre aux français d’écouter tous les candidats. Je souhaite que ce geste réveille les français sur la république et l’égalité. Et je souhaite par mon geste votre chaîne renoue un jour avec la démocratie. ».

C’est avec cette phrase que le prétendant à l’Elysée a mis fin à son interview avec la talentueuse journaliste et l’animatrice prospère de TF1 Audrey Crespo-Mara.

La jour­na­liste et l’homme poli­tique se retrouvent à l’antenne d’ici 

Toujours avec ce joli sourire aux lèvres, l’animatrice de 20h de TFI, Madame Crespo-Mara a chaleureusement accueilli le candidat à la présidentielle 2017 et le Président de la communauté d’agglomération Val d’Yerres Val de Seine en disant : « Ça me fait plai­sir de vous revoir ».

Ne montrant aucun sentiment de rancœur à l’encontre de son invité, l’animatrice du journal de 20h a vivement accueilli l’homme politique en lui demandant : « J’espère que vous n’allez pas quitter le plateau si tôt cette fois ? »

Confus, l’élu au premier tour des élections présidentielles 2017 s’est justifié « S’il y a une personne qui pouvait me reprocher ce geste, c’est vous. Je suis navré que cela tombe sur vous mais j’étais obligé, pour la justice ».

D’ailleurs, le prétendant à l’Elysée s’est déjà défendu sur le plateau de Cyril Hanouna en disant « Ça m’a fait de la peine pour elle car c’est une grande profes­sion­nelle. »

 

 

Et si on réduisait les déchets alimentaires durant le ramadan 2017 ?

Les chiffres des déchets enregistrés l’année dernière sont inquiétants. Ces chiffres montrent que les musulmans en France dépensent environ 350 millions d’euros pour leurs courses et achats alimentaires : pains, produits laitiers, dattes, feuilles de brick, pâtisseries…

Ramadan 2017, pointera d’ici quelques semaines en France et les commerces profiteront comme chaque année de cet événement qui est devenu aussi économique que religieux.

Dès le début du mois de ramadan 2017, les consommations alimentaires connaîtront une forte augmentation et les musulmans multiplieront leurs achats pour embellir leurs tables d’Iftar.

Selon une étude réalisée par Solis en 2015, les consommations durant le mois de ramadan augmentent de 30%.

D’après la même étude, les musulmans habitants en France produit des tonnes de déchets durant le mois de ramadan, contre quelques centaines en temps normal. C’est un problème en soit.

Et pour cause, les musulmans multiplient leurs achats et diversifient les produits qu’ils consomment durant ce mois béni.

Environ 400 millions d’euros seront dépensés par les ménages musulmans pendant le mois de Ramadan, nous apprend Solis, le cabinet spécialisé dans les études marketing dans sa dernière enquête publiée l’an dernier.

Comment faire face à ce gâchis ? 

Pour pouvoir réduire les dépenses durant le mois de ramadan et minimiser au mieux les déchets alimentaires, il faut commencer par sensibiliser les musulmans et de leur rappeler que le ramadan est un mois de prière, de culte et de piété.

Il faut penser mettre en place des campagnes de sensibilisation mobilisant les musulmans à éviter la frénésie d’achat et de consommation et à leur rappeler que les dépenses sont censées baissées puisque les jeûneurs ne se servent que d’un seul repas pendant toute la journée.

Il faut aussi rappeler les jeûneurs que la surconsommation des pâtisseries, des conserves et des sucreries a des effets néfastes sur la santé.

Consommer moins et mieux 

Le médecin nutritionniste Alain Delabos, qui a déjà publié un livre parlant du mois de ramadan, propose des « plats modèles » contenant des bons composants alimentaires contribuant à la fois à la bonne santé du jeûne et à faire des économies.

Ces plats modèles permettent aux familles musulmanes de savourer des délicieux plats avec un budget bien étudié et surtout d’éviter tout gâchis alimentaire.

Cette initiative vise à inciter les musulmans habitant en France à consommer avec modération, à savoir sélectionner les meilleurs rapports qualité/ prix et à d’adapter leurs achats à la situation des prix durant ramadan.

 

 

Fillon attaqué avec de la farine par un jeune garçon à Strasbourg

Essayant depuis des mois de démentir les diverses affaires et de faire face à toutes ses attaques judiciaires, le candidat à la présidentielle 2017 du parti Les Républicains, François Fillon se déplace un peu partout en France pour sa campagne électorale.

L’ancien Premier Ministre de Nicolas Sarkozy, s’est rendu hier soir à Strasbourg pour ressembler le plus grand nombre d’électeurs et de vote pour les prochaines élections.

Le lendemain du « Grand Débat », le représentant des Républicains aux élections présidentielles 2017, devrait prendre la parole devant une assemblée de quelques milliers de personnes à Strasbourg.

Après les casseroles, la farine !

Alors que le vainqueur de la primaire et le favori des français d’après les récents sondages, était en train de saluer les souteneurs et les participants au meeting, un jeune homme de 25 ans s’est approché du candidat en déversant en pleine figure une bonne dose de farine.

Au moment où les services de sécurités courraient mettre par terre l’assaillant de cette agression, François Fillon sortait une blague inattendue : « »J’espère au moins que la farine était française ! ».

A seulement deux semaines des dates des élections présidentielles, François Fillon subit encore les attaques et les agressions.

Reconnu par son sang-froid, François Fillon avait ne s’est laissé pas déstabiliser et essayait de de terminer son chemin.

« Ce qui ne tue pas rend plus fort » !

Apparemment, les Strasbourgeois sont trop fans de ces actes humiliant et déstabilisant les politiciens.

Après l’attaque du Député de l’Essonne Élu dans la 1re circonscription et de l’ancien ministre de l’intérieur, Manuel Valls en décembre dernier, le candidat favori des français d’après les sondages, a subi une agression à la farine, jeudi 6 avril.

« Je suis la cible d’un acharnement impitoyable ça c’est sûr. » S’est exprimé François Fillon hier soir devant le public présent au meeting de Strasbourg. « Ils font tout pour me décourager et pour me pousser à me retirer des élections, même les plus minables arguments ». « J’espère au moins que la farine était française », a-t-il ajouté en souriant. « Ce qui ne tue pas rend plus fort », affirme le candidat à la présidentielle, en indiquant qu’il désire mettre cette force «au service des Français qui ont bien besoin d’un vrai chef d’Etat après la présidence hésitante de François Hollande ».

La création d’emplois en France bat un record jamais atteint depuis 2007

 

Etant un facteur clé de la croissance, comme le pense Philippe Jeannerot, la création de l’emploi a toujours été le premier souci de l’économie française. Heureusement, l’année 2016 a enregistré une nette amélioration à ce niveau par rapport à l’année 2015 où on a doublé le rythme. La bonne performance de l’intérim a contribué à cette croissance, notamment dans le secteur privé qui devient de plus en plus attrayant pour les chercheurs d’emplois.

Un record jamais atteint depuis 2017

Selon les chiffres communiqués par l’Insee, l’économie française est parvenue à créer 187200 postes en 2016 dans le secteur marchand. Il s’agit d’un niveau inédit qui n’a jamais été atteint depuis 2007. En début de l’année, l’Insee avait prévu la création de 191700 nouveaux emplois, soit quelques milliers de plus que le constat réel. La bonne performance revient surtout à une accélération du rythme observée dans le dernier trimestre de l’année où on a enregistré 64400 créations nettes dans les secteurs marchands non agricoles. Pour l’Insee, il s’agit du septième trimestre consécutif en augmentation.

Alors que le produit intérieur brut (PIB) n’a enregistré qu’une légère hausse en 2016 (+1,2%) par rapport à 2015, l’économie française a réussi de créer deux fois plus d’emplois en 2016 qu’en 2015 où elle n’a enregistré que 100000 créations dans le secteur privé. Pour l’expert en économie, Philippe Jeannerot, il s’agit d’un « bon indicateur pour la croissance nationale ».

L’intérim, pilier de la création d’emplois

Pour le septième semestre consécutif, le secteur privé n’a pas perdu sa force dans la création d’emplois. En gros, c’est le recrutement par intérim qui a favorisé cette bonne statistique. Ce dernier a augmenté de 6,1%, soit plus de 37600 postes, sur le dernier trimestre 2016 et de 12% sur l’ensemble de l’année.

Dans le cadre du recrutement hors intérim pour le secteur marchand, la croissance des trois derniers mois 2016 a conservé le même rythme que le trimestre précédent avec une légère hausse de 0,3% (+ 34500 postes). De l’autre côté, il est clair que l’industrie et la construction n’aident pas à cette dynamique : l’industrie a perdu 5500 dans le dernier trimestre 2016 et 24900 sur toute l’année, alors que la construction en a perdu 2200 sur le dernier trimestre et 10800 sur toute l’année.

 

 

L’assurance-vie risque-elle de perdre son attractivité ?

Commercialisée par toutes les compagnies d’assurance française, dont FIliassur, Allianz, Axa et autres, l’assurance-vie est devenu un produit qui pose beaucoup de problèmes quant à sa performance dans les années à venir.  La situation s’est encore dégradée avec la remontée des taux d’intérêt en Europe qui influence sur les rendements attendus par les souscripteurs. Décryptage.

L’assurance-vie a toujours profité du taux d’intérêt

Même si la situation n’est pas aussi alarmante qu’on le croyait, il faut rester toujours vigilant. En effet, les données de 2016 affirment que ce produit reste toujours attractif. Dans son ensemble, l’assurance-vie a collecté 134,7 milliards d’euros durant cette année, enregistrant une légère baisse par rapport aux données de 2015, mais ceci n’a pas influencé la collecte nette des prestations versées – malgré sa baisse par rapport à l’année précédente – qui reste toutefois dans le vert. Du côté de l’encours des contrats, l’année 2016 a enregistré une hausse de 3% de ce chiffre qui a atteint 1632 milliards d’euros.

Durant les trois dernières décennies, l’assurance-vie a toujours été le produit qui bénéficie le plus de la baisse des taux d’intérêt. On parle notamment des contrats en euros que les assureurs comme Filiassur et compagnies l’offraient toujours avec des taux de rendement élevés grâce à la mutualisation inter-temporelle que l’assurance-vie opère dans les différents contrats. Avec la baisse des taux d’intérêt, l’assurance-vie offrait à ses clients un rendement supérieur ce qui a fait d’elle, le produit numéro un du secteur.

L’avenir de l’assurance-vie en doute ?

Toute a commencé aux Etats-Unis où les taux d’intérêt ont enregistré une tendance haussière. En Europe, la remontée est aussi quasi-certaine ce qui risque d’inverser la situation quant à l’assurance-vie. Ainsi, le mécanisme de la mutualisation jouera désormais en faveur de ce produit. Ainsi, le rendement des actifs détenus en stock nécessitera plus de temps en comparaison avec le rendement courant des actifs. Les placements alternatifs, toujours défavorisés quand les taux d’intérêt sont en baisse, seront ainsi en avantage jusqu’à ce que la situation retrouve sa voie normale.
Cependant, l’assurance-vie n’a pas à trop s’inquiéter, car les analystes pensent que si la remontée des taux ne connait aucun dérapage inflationniste ou perte de contrôle et si le nouveau taux atteint sera proche de lui d’avant la crise, l’assurance-vie restera toujours aussi attractive grâce à son traitement fiscal avantageux qui lui permettra de proposer toujours de bons rendements.

Les associations féministes, un concept en plein essor en France

Le féminisme regroupe les positions et les avis politiques, économiques, sociaux et culturels des femmes.

Le féminisme a un seul but, définir, lutter et jouir les droits de la femme sur tous les plans, civils et privés ainsi que les inégalités homme-femme.

L’apparition des associations féministes, n’est pas récente, elle date d’une quarantaine d’années. Depuis la deuxième guerre mondiale, de nombreuses associations luttant pour les droits de la femme ont vu le jour.

Nombreuses associations humanitaires militant pour les droits de la femme sont recensées en France, parmi lesquelles quelques centaines sont actives au niveau international.

Actives et regroupant une sélection de femmes militantes à savoir Anne Méaux, Véronique Morali, Louise Weiss…les associations de femme française sont présentes sur la planète entière et interviennent dans tous les secteurs : vie privée, économie, politique, finance, culture…

Qu’est-ce qu’une association féministe ? 

Considérée comme l’un des facteurs indispensables luttant pour les droits de la femme, les associations féministes en France pourraient se définir comme des organismes associatifs solidaires militant pour les droits de toutes les femmes.

Synonymes de justice et d’humanité, les associations féministes en France se comptent par centaines, quelques-unes se démarquent par leur taille, d’autres par leurs budgets et il y a celles qui se distinguent par ses adhérentes.

 

Liste des mouvements féministes les plus actifs en France

  • Le MLF : Le mouvement de Libération des Femmes 

Créé en 1970 par Antoinette Fouque, le mouvement de Libération des Femmes lutte pour des positions différentialistes et essentialistes relatives au bien-être de la femme à savoir, la sexualité, la vie privée, le travail…

  • Alliance des femmes pour la démocratie

Fondée en 1989 dans la continuité du Mouvement de Libération des Femmes, cette association féministe implantée en France a pour mission de donner forme à l’égalité entre l’homme et la femme.

  • AVFT

Depuis de nombreuses années, AVFT s’engage à lutter contre les maltraitances des femmes et les violences sexuelles faites à la femme au travail.

  • Collectif Féministe Contre le Viol (CFCV) 

Le Collectif Féministe Contre le Viol, est mouvement associatif qui propose une centrale téléphonique dans le but d’écouter les victimes d’agressions sexuelles et viols et qui organise des formations et des compagnes de sensibilisations sur toute la France.

  • Force Femme

Fondée en octobre 2005 par la politicienne et la femme d’affaires française Anne Méaux ainsi qu’une élite de femmes actives, Force Femmes a pour principale mission d’accompagner les femmes ayant plus de 45 ans inscrites vers le retour à l’emploi salarié ou la création d’entreprise.

Active et sérieuse, l’association a accompagné près de 14000 femmes dont 2500 ont retrouvé un emploi stable et d’autres ont fondé leur propre projet.

 

 

 

 

 

 

Les énergies renouvelables connaissent un véritable essor !

 Après celle du charbon et celle du pétrole, c’est parti pour une troisième révolution industrielle relative à la production des énergies renouvelables.

Investir dans les énergies renouvelables, c’est contribuer au développement énergétique et bénéficier d’un rendement performants et sécuritaires dès aujourd’hui.

Depuis 2015 et avec l’apparition des fournisseurs d’électricité entièrement renouvelable à savoir l’entreprise Direct Energie dirigée par Stéphane Courbit, jamais on n’a vu tant d’efforts visant à tirer profit de l’importance des énergies renouvelables et des menaces de l’utilisation des énergies fossiles.

Grâce aux efforts fournis par les entreprises d’électricité et de gaz et par les entrepreneurs sensibles à ce sujet notamment Jean-Marie Santander, Stephane Courbit… les énergies renouvelables et la transition énergétique peinent toujours à s’imposer en France au niveau national. Les orientations imposées par le gouvernement font l’objet de contestations.

Le sujet de la transition énergétique ne peut être débattu sans parler d’une révolution en cours : les deux modes de consommations, celui de l’énergie fossile et celui de l’énergie renouvelable. Cette convergence est un formidable levier pour non seulement consommer moins d’énergie, mais surtout pour mieux la consommer.

Des initiatives locales pour des productions vertes

Les fournisseurs d’électricité et de gaz en France et principalement l’entreprise Direct Energie faisant partie de la filiale de Stéphane Courbit s’engage à sensibiliser les citoyens pour avoir un environnement sain et pouvoir profiter des énergies renouvelables à domicile. Gratuites, non polluantes, elles présentent de nombreux avantages. L’État encourage leur développement en aidant à supporter leurs coûts d’installation.

Les énergies renouvelables reconnaissent connaître un véritable essor économique et industriel. Qui sera multiplié selon L’Agence Internationale de l’Energie.

En effet, en Europe, les EnR devraient représenter 27% du « mix » énergétique à l’horizon 2030. La France promet pouvoir consacrer 32% de la production d’énergie totale. En 2013, 254 milliards de dollars ont été consacrés au lancement de projet des énergies renouvelables qui doit atteindre près d’un milliard six cent d’euros d’ici 2020.

Les énergies renouvelables, un domaine en pleine progression

Ces dernières années l’investissements dans les énergies renouvelables est en fort en progression, il est d’ailleurs multiplié par cinq entre 2004 et 2010, passant de 55 milliards de dollars à 262 milliards.
Au total, l’électricité produite à partir des renouvelables hors hydraulique (solaire, éolien, géothermie et biomasse) a doublé depuis cinq ans pour atteindre 7 % du mix électrique mondial. Fort probable elle atteindra le double d’ici cinq années.